LLU Lexikon der Luxemburger Umgangssprache
 
Ebauchéren bis Eeerblumm (Bd. 1, Sp. 122 bis 124)
 
Ebauchéren, ébaucher, flüchtig entwerfen, anlegen, aus dem Groben bearbeiten. — Vergl. langued. bauch, grossier.
 
Ebéniste, m., der Kunstschreiner, Ebenholzarbeiter. — Engl. ebonist; span. ebanista.
 
Éblouissement, m., trouble momentané de la vue, causé soit par l'impression subite d'une trop vive lumière, soit par quelque cause interne, die Blendung.
 
Écaille, f. (com.), enveloppe dure qui couvre le dos de la tortue, et dont on fait de petits objets précieux, die Schildkrott, Schildkrötenschale, das Schildpatt.
 
Ecartéren, écarter (im Kartenspiel), ablegen, wegwerfen. — Engl. discard.
 
Echafaud, m., théâtre en charpente pour l'exécution d'un criminel, das Schaffot. — Celt. chaffod, von chad, Holz, und fod, hoch, erhaben; mittellat. eschaffandus; engl. scaffold.

Le crime fait la honte et non pas l'échafaud. (Th. Corneille.)


 
Echancréren, part. echancréert, échancrer, ausbogen, ausschweifen. — Vergl. cancer.

Le temps qui toujours marche avait, pendant deux nuits,
Échancré, selon l'ordinaire,
De l'astre au front d'argent la face circulaire. (La Fontaine.)

[S. 123]
 
Échantillon, m., petite portion prise sur un article de fabrique ou quelque autre objet de commerce, pour en faire connaître la qualité et permettre d'en apprécier la valeur, sans qu'il soit nécessaire d'avoir cet article ou cet objet sous les yeux, das Muster, die Probe (ein zu einem gewissen Zwecke abgeschnittenes Stück). — Mittellat. cantilio, von cantus, Stück; celt. standilhon; engl. scantling.
 
Échappement, m. (horl.), die Hemmung, der Abfall, das Stoßwerk. — Engl. scapement.
 
Echappéren, part. echappéert, échapper, entgehen, entlaufen, entwischen. — Ital. scappare; engl. escape; span. escapar. — 't as mer e' Wurd echappéert, es ist mir ein Wort entfahren, j'ai laissé échapper un mot. En as ènger Guder echappéert, er ist gut weggekommen, er ist glücklich durchgeschlüpft, il l'a échappé belle.
 
Échaudé, m., sorte de pâtisserie, Art Kuchen. — Mittellat. eschaudati panes. — Une charte de l'Eglise de Paris, de l'année 1202, fait mention des échaudés, sous le nom de panes leves qui dicuntur echaudati.
 
Échevin, m., officier municipal d'une ville, magistrat adjoint au bourgmestre, der Schöffe, Schöppe. — Engl. eschevin; lat. scabinus.
 
Échevins du palais (hist.), assesseurs ou conseillers qui, sous les rois de la première race, aidaient de leurs avis le comte du palais, lorsqu'il jugeait un procès.
 
Èckeleg (als Betheurung), wahrhaft, sicher, sûrement, certainement.
 
Éclat, m., bruit, rumeur, scandale, das Aufsehen, die Ruchbarkeit. — Engl. eclat.
 
École gardienne, f., die Kleinkinderwarteschule.
 
Eclipséren (sech), s'éclipser, disparaître, verschwinden. — Engl. be eclipsed.

Tel brille au second rang qui s'éclipse au premier. (V.)


 
Écran, m., meuble d'hiver pour se garantir de l'ardeur du feu, der Lichtschirm, Feuerschirm ( Schranne). — Celt. scram; engl. scrèen (skrihn). — Vergl. lat. crates, claie ou grille d'osier, les premiers écrans ayant été faits de brins d'osier. Crates — cranum — scranum — écran.
 
Écrin, m., coffret où l'on met les bijoux, das Schmuckkästchen, Juwelenkästchen. — Celt. scrin; mittellat. escrinium. — Vergl. ital. scrigno; holl. schrijn, Schrein.
 
Écrou, m. (scribere), der Eintrag in das Register der Gefangenen, das Verhaftungs=Protokoll.
 
Ecrouéren, écrouer, écrire sur le registre des prisons le jour où une personne est mise en prison, la cause qui a fait arrêter le détenu, et l'autorité qui le retient, in das Register der Gefangenen einschreiben.
 
Écueil, m., die Klippe. — Ital. scoglio (escueil).

Tes yeux sur ma conduite incessamment ouverts,
M'ont sauvé jusqu'ici de mille écueils divers. (Racine.)


 
Educatión, f., die Erziehung, l'éducation. — Engl. education; ital. educazione. — Seule noblesse qui distingue les hommes.[S. 124]
 
Ee, pl. -er, n., das Ei, l'œuf, m. — Ongekengt Ee, keimloses Ei, œuf sans germe. Falscht Ee, Windei, Sporei, œuf nain, sans jaune. — Eeer um Plættel, eine Art Spiegeleier, Setzeier, œufs sur le plat (œufs qu'on casse sur un plat et qu'on fait cuire avec du beurre sans les brouiller).
 
Eedem, pl. -en, m., der Eidam, Tochtermann, le gendre. — Amitié de gendre, soleil d'hiver.
 
Eeerblumm, s. Bèttsèchesch.

 

Eingabe
Wörterbuchtext:
Stichwort:
 
  

 

© 2010 - Projekt LexicoLux des Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises der Universität Luxemburg, in Kooperation mit dem Kompetenzzentrum für elektronische Erschließungs- und Publikationsverfahren in den Geisteswissenschaften an der Universität Trier
Hinweis zum problematischen Wortgut