LLU Lexikon der Luxemburger Umgangssprache
 
Raccrochéren bis Ranconnéren (Bd. 1, Sp. 361 bis 363)
 
Raccrochéren, part. raccrochéert, raccrocher, se dit des filles de mauvaise vie qui pressent les passants d'entrer chez elles, die Vorbeigehenden mit Zudringlichkeit ansprechen.
 
Rachel, m., das Röcheln, Geröchel, le râle, râlement.
 
Râchkraut, n. (bot.), das Erdrauch, la fumeterre.
 
Rackebagasch, Rackepâk, m., in der niedrigen Sprechart, das Lumpengesindel, Geschmeiß, la racaille. — Vergl. race und bagage.
 
Rackestréh, n., das Rockenstroh (zum Dachdecken), le glui, grosse paille de seigle dont on couvre les toits.
 
Racksdeg. — En hoit sech de' Fanger racksdeg erow geschniden, er hat sich den Finger nett abgeschnitten, il s'est coupé le doigt tout net. Vergl. celt. rac, ganz, alles.
 
Raclée, f., il signifie vulgairement une volée de coups, die Prügelsuppe, Tracht Schläge. S. Roulée.
 
Radotéren, part. radotéert, radoter, parler ou raisonner mal par faiblesse d'esprit, faseln, unsinnig, unzusammenhängend reden. — Engl. dote.
 
Râf, pl. -en, m., die Raufe (Leiterwerk, hinter welchem dem Vieh[S. 362] das Futter aufgesteckt wird) le râtelier. — Holl. ruif; obd. Räf. — Si l'on n'y dit mot, il n'y a pas de différence entre une table et un râtelier.
 
Raff, m. (pêch.), das Leichen, die Leichzeit der Fische, le frai, le temps du frai.
 
Raffinéert, raffiné, fin, rusé, schlau, fein, pfiffig. — Ital. raffinato. — Raffiné (hist.), noms qu'on a donnés à certains élégants, duellistes et débauchés du XVI siècle. — Les mignons d'Henri III étaient des raffinés.
 
Rafraichéren, part. rafraichéert, rafraîchir, erfrischen. — Mittellat. refrescare; lat. refrigerare; ital. rinfrescare; engl. refrèsh. — Il n'y a rien qui rafraîchisse le sang comme d'avoir su éviter une sottise. (La Bruyère.)
 
Rafraîchissement, m., die Erfrischung, Abkühlung. — Lat. refrigeratio; ital. rinfrescamento; engl. refrèshment.
 
Raipleng, pl. -en, m., das einjährige Rind, la génisse, taure d'un an.
 
Raisonnement, il se dit, en général, d'une opération de l'esprit, par laquelle, un jugement ou plusieurs jugements étant donnés, on en fait sortir un autre jugement, der Schluß, Vernunftschluß, das Vernünfteln. — Engl. reasoning; ital. ragionamento.

»Trop de raisonnement mène à l'ingratitude.«


 
Raisonnéren, part. raisonnéert, raisonner, vernünfteln, Einwendungen machen, trotzig widersprechen. — Lat. ratiocinari.

Iwer 't Léwt raisonnéren, dât as 't Vernonft verléren.
Raisonner sur l'amour, c'est perdre la raison. (de Boufl.)


 
Raisonneur, m., celui qui, au lieu de recevoir docilement les réprimandes qu'on lui fait ou les ordres qu'on lui donne, réplique et allègue beaucoup d'excuses bonnes ou mauvaises, der Vernünftler, Schwätzer, Widerbeller, Klügler. — Engl. reasoner.
 
Ramass, f., der Verweis, Wischer, Ausputzer, le reproche, le blâme. — Altfranz. ramasse, correction; ital. ramanzìna, der Ramser, von ramsen, ausschelten. — Èngem èng Ramass gièn, Jemanden einen derben Verweis geben, relever quelqu'un de sentinelle; span. dar un capitulo. — Donner la ramasse, donner le fouet. (Dʳ rom., wal., celt.)
 
Ramasséert, ramassé, stark und untersetzt, gedrungen, brüstig.
 
Ramenass, pl. -en, f., der schwarze Rettig, ragot, grosse rave noire. — Nds. die Ramelasse; holl. rammenas; ital. ramolaccio.
 
Ramoné, m., s. Schoischdegfeeer. — Ramoner, ramoneur, viennent du mot ramon, qui signifie balai fait de rameaux d'arbre.
 
Ramóren, part. geramóert, rumoren, lärmen, toben, faire du bruit, du vacarme. — Kil. rammoeren; holl. rumoeren; ital. ramoreggiare; nds. ramenten; mittellat. rumare; Gaunersp. hamoren. — Vergl. altfranz. rumoreux, tapageur.
 
Rampe, f., das Treppengeländer. — Balustrade de fer, de pierre ou[S. 363] de bois qu'on met le long de l'escalier pour empêcher de tomber, pour servir d'appui à ceux qui montent ou descendent.
 
Rampe, f. (thé.), rangée de lumières qui est placée au bord de la scène, et qu'on lève et que l'on baisse à volonté, die Lampenreihe vor der Bühne.
 
Ramponeau, m., der Kaffeetrichter.
 
Ranconnéren, part. rançonnért, rançonner, auslösen, loskaufen. — Holl. rantsoeneren; engl. ránson.

 

Eingabe
Wörterbuchtext:
Stichwort:
 
  

 

© 2010 - Projekt LexicoLux des Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises der Universität Luxemburg, in Kooperation mit dem Kompetenzzentrum für elektronische Erschließungs- und Publikationsverfahren in den Geisteswissenschaften an der Universität Trier
Hinweis zum problematischen Wortgut