LLU Lexikon der Luxemburger Umgangssprache
 
Rompfâs bis Roué (Bd. 1, Sp. 380 bis 382)
 
Rompfâs, pl. Rompfässer, n., das Butterfaß, la baratte.
 
Roncken, part. geronckt, schnarchen, ronfler. — Celt. roncha; lat. rhonchissare; ital. ronchissare; mittellat. rhoncare; span. roncar; holl. ronken. — Et get Honn dé roncken ewé 't Menschen, il y a des chiens qui ronflent comme les hommes.
 
Rondel, pl. -en, m., das Rund, der Kreis, le rond.
 
Rong, pl. -en, f. (char.), die Runge, Stab woran sich die Leitern eines Wagens lehnen, le rancher.
 
Ronne'kreetz, pl. -er, m., 1° der Kreis, le cercle; 2° der Rundtanz, le rondeau.
 
Ronscheleg, runzelig; zerknittert, ridé; froissé, chiffonné.
 
Rós, pl. -en, f., die, Rose, la rose. — Eng Cour óhné Dammen, sot de' Francois Iʳ, as e' Johr óhné Fréhleng, e' Fréhleng óhné Rósen. — Le calice de la rose offre communément une singularité qui lui est particulière. Il est divisé en cinq feuilles, dont deux sont entièrement barbues, deux sont sans barbe, et l'une n'est barbue que d'un côté.

Quinque sumus fratres, unus barbatus et alter
Imberbesque duo, sum semiberbis ego.

Rose (myth. et ant.), symbole du silence et de la discrétion. Selon une fable ancienne, une rose fut donnée à Harpocrate par l'Amour, afin qu'il ne divulguât pas les secrets de Vénus; de là est venue la coutume antique de donner une rose aux convives, à leur entrée dans la salle du festin,[S. 381] et la locution: parler sous la rose, pour: parler sans crainte d'indiscrétion; cela soit dit sous la rose, ne le répétez pas.
 
Roschdekosch, m., im gemeinen Leben, ein sehr lebhaftes, sorgloses Frauenzimmer, eine Hummel, une étourdie. — Gaunersp. Ruach, ein unsteter, wilder Mensch.
 
Róscht, m., der Ruß, la suie. — Nds. Raust.
 
Róscht, pl. -en, m., der Rost, Bratenrost, le gril. — Treipen op de' Róscht leeen, mettre du boudin sur le gril. 2° der Rost am Eingange eines Kirchhofs, damit das Vieh nicht hineinkomme, la grille.
 
Róscht (weisse'), m. (jard.), der weiße Rost, Krankheit der Pflanzen, le blanc.
 
Röschten, part. geröscht, putzen, zieren, parer, orner. — Geröscht wé èng Braut, parée comme une épousée, comme un autel.
 
Rose-croix, m., grade supérieur de la franc-maçonnerie, höherer Grad bei den Freimaurern.
 
Rósemrein, m. (bot.), der Rosmarin, le romarin, arbuste toujours vert et aromatique. — Engl. rosemary; holl. rozemarijn.
 
Rosen, rasend, enragé. — E' rosenen Hond beisst iwerall, chien enragé mord partout. — En hoit vun der rosener Kó gefrièsst, en hoit vill versicht, er hat vielen Kummer und Noth ausgestanden, il a mangé de la vache enragée.
 
Rosene'wûrm, m. (vét.), der rasende Koller, le vertigo.
 
Rosette, f. (mod.), ruban noué en forme de rose, die Bandrose, rosenförmige Bandschleife.
 
Rosette, f. (horl.), die Stellscheibe.
 
Rosière, f., jeune fille qui obtient une rose pour prix de la sagesse, das Rosenmädchen.
 
Rosse, f.(Roß), méchant cheval, die Mähre, Schindmähre.

Si je marche avec ma tête, (B)
C'est la poussière que je mords;
Si je marche sans ma tête,
J'ai peine à traîner mon corps.


 
Rótetó, pl. -en, m. (Schallwort) in der Kindersprache, die Trommel, le tambour.
 
Rôti (Wei'), pl. Wei'rôtien, f., die geröstete Weinschnitte, kalte Schale (Brod in Wein mit Zucker u. s. w.), la rôtie au vin, soupe au vin froid.
 
Rôtisseur, m., marchand qui apprête les viandes, et qui les vend rôties, der Bratkoch.
 
Roturier, m., qui n'est pas noble. — Altfr. laboureur, celui qui défriche une terre, qui voiture du blé pour les marchés. — Vergl. mittellat. ruptuarius, laboureur qui rompt la terre. — Tous les enfants-trouvés, en Espagne, sont déclarés nobles et reconnus pour tels; car, disent les Espagnols, mieux vaut faire gentilhomme l'enfant d'un roturier que roturier l'enfant d'un gentilhomme.[S. 382]
 
Rotzekapp, pl. -en, m., in einigen Gegenden eine Kopfbedeckung der Landweiber. S. Bôk.
 
Roué, m. (Modename seit 1719), un homme du grand monde sans principes et sans mœurs, der Geräderte, oder Rädernswerthe, Galgenvogel, galante Wüstling, ein im Benehmen feiner Mensch von schlechten Grundsätzen.

 

Eingabe
Wörterbuchtext:
Stichwort:
 
  

 

© 2010 - Projekt LexicoLux des Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises der Universität Luxemburg, in Kooperation mit dem Kompetenzzentrum für elektronische Erschließungs- und Publikationsverfahren in den Geisteswissenschaften an der Universität Trier
Hinweis zum problematischen Wortgut