LLU Lexikon der Luxemburger Umgangssprache
 
Tabagie bis Talon (Bd. 1, Sp. 443 bis 445)
 
Tabagie, f., lieu public où l'on va fumer et boire de la bière. C'est du mot tabac, ou plutôt de l'île Tabago, qui a donné son nom au tabac, qu'a été formé le mot Tabagie, die Tabakschenke, ein zum Tabakrauchen bestimmtes und meist von geringer Gesellschaft besuchtes Zimmer.
 
Tabatière, f., die Tabakdose.
 
Tabatière, f. (arch.), liegendes Dachfenster, welches sich öffnet. — Tabatière, s'est dit par plaisanterie d'une marchande de tabac, de la femme ou de la fille d'un marchand de tabac.
 
Tabel, pl. -en, f. (bei Schulknaben), die Büchertasche, Schrifttentasche, Zeichentasche, der Schulsack, die Mappe, la valise d'écolier. — Die märkischen Bauern nennen eine Art Deckelkorb, welcher auf dem Rücken getragen wird, Tabel.
 
Table d'hôte, f. Table servie à heure fixe, dans une hôtellerie ou ailleurs, et où l'on peut manger moyennant un prix réglé, die Wirthstafel, Gesellschaftstafel. — Lat. mensa contubernalis.
 
Table ouverte, où l'on reçoit tous ceux qui se présentent, offene Tafel.
 
Tableau, m., 1° das Gemälde, Bild; 2° das Verzeichniß, die Tabelle; 3° die Tafel, table de bois, ordinairement noircie, sur laquelle on trace avec de la craie des caractères, des figures, etc., et qui est principalement en usage dans les classes dans les écoles. — Tableau civique (hist.), s'est dit, pendant la révolution française, d'un tableau où étaient inscrits tous les citoyens d'un canton ou d'une section qui avaient prêté le serment civique.
 
Tableau vivant, m., ein lebendes Bild, Darstellung eines Gemäldes durch lebende Personen.[S. 444]
 
Tabouret, m., ein niedriger Sessel ohne Lehne. — Engl. tabouret; span. taburete. — Droit de tabouret (hist.). Prérogative qui ne date que du règne de Louis XIII. Dans les cercles de la reine le droit de tabouret était pour les dames, ce qu'était pour les hommes de la cour le fauteuil chez le roi.
 
Tâche, f. Ouvrage qu'on donne à faire dans un temps fixe, die vorgeschriebene, aufgelegte Arbeit, das Tagewerk. — Lat. taxa, opus taxatum, pensum; engl. task. — Ce mot vient de ce qu'autrefois on appelait tâche une pochette (ital. tasca), parce que plus on travaille à la tâche, et plus on trouve d'argent en sa poche. (Dʳ de Trév.)
 
Taddelen, part. getaddelt, schwatzen, schnattern, klatschen, caqueter, jaser. — Engl. tattle, tittle tattle.
 
Taddeler, pl. id., m., der Schwätzer, Klatscher, le jaseur. — Engl. tattler.
 
Taddelesch, pl. -en, f., die Klatscherin, Plaudertasche, la jaseuse.
 
Taffetas d'Angleterre, m. Taffetas ordinairement noir ou couleur de chair, qui est gommé d'un côté, et qu'on applique sur les coupures pour tenir les parties rapprochées, englisches Pflaster. — L'odeur agréable de ce taffetas est due à une couche de teinture de baume du Pérou.
 
Tachygraphe, Sténographe, m. (gr. ταχὺς, vîte, γρὰφω, écrire), der Geschwindschreiber, Schnellschreiber.

Currant verba licet, manus est velocior illis;
Nundùm lingua, suum dextra peregit opus. (Mart.)


 
Tachygraphe (ant.). Il s'est dit, dans le Bas-Empire, à partir du X siècle, des écrivains qui se servaient de l'écriture cursive, et aussi de ceux qui, pour écrire plus rapidement, employaient des signes d'abréviation. Les calligraphes, au contraire, écrivaient posément et en beaux caractères.
 
Tak, pl. -en, die Kaminplatte, das Rückenblatt im Kamin, die gußeiserne Platte an der Hinterwand eines Kamins, la taque (de cheminée), plaque qui forme le contre-cœur d'une cheminée.
 
Tak (gossen), f. (pap.), die Platine, la platine de fer fondu qui est placée au fond de la pile et sur laquelle les maillets frappent.
 
Tak (fir ze strècken), pl. -en, f., der Bügelstahl, der im Bügeleisen befindliche Stahl, carreau d'un fer à repasser.
 
Take'schesser, pl. id., m., der Ofenhocker, faul, träge, den Ofen hütend, die Hausunke, l'accouvé, qui se tient au coin de son feu en fainéant, en paresseux, le casanier.
 
Tala, m. S. Kolla.Vergl. bair. dalk, der ungeschickte Mensch.
 
Tall, pl. -en, f., la taille, der Wuchs, die Leibesgestalt; der Theil des Leibes und eines Kleidungsstückes zwischen den Hüften und der Brust, la taille. — Celt. tal, tail; ital. taglia; span. talla; holl. talie.
 
Tall, f., pl. -en, ein Sechzehntel (einer Elle), un seize. — Èng Ièllen an èng Tall, une aune et un zeize.
 
Talla, pl. -en, m., der alberne Mensch, le sot. — Vergl. span. talego, der ungeschlachtete Kerl.[S. 445]
 
Talon, m. (cord.), der Absatz (am Schuhe), die Hacke. — Hölzen Talon'en, des talons de bois.
 
Talon, m. (passep.), der Wellenschnitt, Ausschnitt, Kerbschnitt (an Pässen).

 

Eingabe
Wörterbuchtext:
Stichwort:
 
  

 

© 2010 - Projekt LexicoLux des Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises der Universität Luxemburg, in Kooperation mit dem Kompetenzzentrum für elektronische Erschließungs- und Publikationsverfahren in den Geisteswissenschaften an der Universität Trier
Hinweis zum problematischen Wortgut