LLU Lexikon der Luxemburger Umgangssprache
 
Verwullen bis Virkæfesch (Bd. 1, Sp. 471 bis 472)
 
Verwullen, part. verwullt (e' Bètt), verrammeln, zu Schanden rammeln, mettre en tapon.
 
Verwurlen, part. verwurelt, verwirren, mêler, brouiller. — 't Spull as verwurelt, la bobine, la fusée est mêlée.
 
Verwurelt Gedank, pl. Gedanken, f., ein Fastnachtsbackwerk in Schmalz gebacken, ein krauses, gewundenes Backwerk, sorte de pâtisserie.
 
Verzoën, part. verzot, verzagen, désespérer. — Mittelalt. verzeit.
 
Vestibule, m. Lieu couvert à l'entrée d'un bâtiment qui sert de passage pour aller aux autres pièces, der Vorplatz, Vorhof, die Hausflur. — Lat. vestibulum. — Martinius fait dériver ce mot de vestæ stabulum, parce que le devant de la maison était dédié à Vesta. Davilèt le fait venir de vestis et ambulo, parce qu'on commence dès le vestibule à laisser traîner les robes, vestis ambulat. (Dʳ de Trévoux.)
 
Vétéran, m., qui a servi son temps, der Altkrieger, der ausgediente Soldat, Veteran. — Lat. veteranus; ital. veterano.
 
Vétérinaire, m. (veterina, bêtes de charge, de somme), artiste vétérinaire, celui qui connaît et qui traite les maladies des chevaux et des bestiaux, der Thierarzt. — Ital., span. veterinario.
 
Vexant, se dit pop. d'une chose qui fait de la peine, qui contrarie. ärgerlich.
 
Vexéren, vexer, faire de la peine injustement à quelqu'un, plaken, quälen, ärgern. — Lat. vexare; engl vex; ital. vessare.
 
Victime, f., se dit fig. de celui qui est sacrifié aux intérêts, aux passions d'autrui, ou à qui ses propres passions sont funestes, ou méme à qui sa vertu devient fatale, das Opfer.
 
Vif. — En as vif wé Polfer, er fängt gleich Feuer, il n'est que feu et que salpêtre; ital. egli è pronto come il salpitro; lat. homo ad iram promptissimus.
 
Vignette, f., petites estampes dont on decore les impressions. On appelle ces ornements vignettes, parce qu'autrefois, et dans l'origine, ils étaient chargés de raisins et de pampres. L'on y grave présentement toute sorte de figures, das Zierbildchen, der Buchdruckerstock, der Druckzierrath.[S. 472]
 
Vill, viel, beaucoup.

Dee' net vill geseit, dee' ka' net vill verziæhlen.
. . . . . Quiconque ne voit guère,
N'a guère à dire aussi.


 
Villchen, pl. Villercher, m., das Vögelchen, l'oisillon, m. — Scherzw. das Piphänchen der Knaben. — Ital. uccellino.
 
Vinaigre des quatre voleurs, ou prophylactique, dissolution acétique de beaucoup de substances aromatiques et stimulantes, et qui, en excitant l'action organique, peut, jusqu'à un certain point empêcher l'absorption des miasmes, der Vier=Räuber=Essig, Spitzbuben=Essig, Pest=Essig, wird aus Raute, Salbei, Wermuth, Minthse und Lavandel bereitet.
 
Vindicte publique, la poursuite d'un crime au nom de la société, die öffentliche Verfolgung und Bestrafung der Verbrechen.
 
Vir, vorn, vor, avant. — Angels. fyri. — Vir halew Noicht, vor Mitternacht, avant minuit.
 
Viraltesch, vor Zeiten, vordem, autrefois, jadis. — Ndd. altlings.
 
Virboir, pl. -en, m. (charp.), der Vorbohrer, l'amorçoir, m., sorte de tarière pour commencer les trous.
 
Virdroin, früher, antérieurement.
 
Virfoiren, pl., die Vorfahren, Vorältern, les prédécesseurs, aïeux.
 
Virgesin, part. virgesin, vorsehen, prévoir. — Éhr een sech der Gefohr aussètzt, muss een se virgesin an se fièrchten; as een ower dran, da' bleiwt neischt iwreg wé se ze veroichten. Avant de se jeter dans le péril, il faut le prévoir et le craindre; mais, quand on y est, il ne reste plus qu'à le mépriser. (Fénélon.) — On dit que les Lydiens inventèrent le jeu. Prévoyaient-ils tout le sang qu'il ferait répandre. (Oxenstiern.)
 
Virgescht, Vorgestern, avant-hier.
 
Virhoilen, sech, sich vornehmen, se proposer.
 
Virkæfer, pl. id., m., der Verkäufer, Obsthändler, le revendeur.
 
Virkæfesch, pl. -en, f., die Verkäuferin, Obsthändlerin, la revendeuse, fruitière.

 

Eingabe
Wörterbuchtext:
Stichwort:
 
  

 

© 2010 - Projekt LexicoLux des Laboratoire de linguistique et de littératures luxembourgeoises der Universität Luxemburg, in Kooperation mit dem Kompetenzzentrum für elektronische Erschließungs- und Publikationsverfahren in den Geisteswissenschaften an der Universität Trier
Hinweis zum problematischen Wortgut